Un référentiel pour certifier un bon utilisateur de machine de façonnage de pièces céramiques traditionnelles ou réfractaires



calibrage

 

REFERENTIEL D’ACTIVITES
ACTIVITES VISEES PAR LA QUALIFICATION COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES VISEES PAR LA QUALIFICATION
A1 : Approvisionner, préparer, régler les installations, les machines et les accessoires et lancer la production. C1 : Approvisionner et/ou contrôler les matières d’œuvre

 

C2 : Approvisionner et contrôler les accessoires liés à la machine

 

C3 : Réaliser -si nécessaire- des ajustements prescrits

 

C4 : Vérifier l’état des protections et des sécurités

 

C5 : Désinstaller puis installer et procéder aux réglages des outils

 

C6 : Réintégrer l’ancien outillage, nettoyer le poste, ranger et contrôler le poste

 

C7 : Effectuer un essai de qualification

 

A2 : Assurer la production en mode normal

C8 : Démarrer le moyen de production

 

C9 : Assurer les productions demandées

 

C10 : S’assurer de la continuité de l’approvisionnement de la matière première

 

C11 : Surveiller les indicateurs et paramètres machine

 

C12 : Arrêter le moyen de production

A3 : Assurer la production en mode dégradé C13 : Identifier les dérives

 

C14 : Corriger les dérives

 

C15 : Identifier le dysfonctionnement

 

C16 : Produire en mode dégradé

A4 : Contrôler la production et rendre compte C17 : Contrôler la production

 

C18 : Discriminer les produits

 

C19 : Rendre compte de l’avancement de la production

 

C20 : Saisir les informations qualités, gestion de production et maintenance

A5 : Maintenir et améliorer C21 : Assurer la maintenance de premier niveau et identifier les points à surveiller

 

C22 : Effectuer les contrôles systématiques et réaliser les réglages

 

C23 : Vérifier le bon fonctionnement de l’installation

 

C24 : Proposer des actions d’amélioration

A6 : Appliquer les règles d’hygiène, de sécurité et d’environnement C25 : Respecter les règles d’hygiène, de sécurité et d’environnement en vigueur au poste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFERENTIEL DE CERTIFICATION
COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES MODALITES D’EVALUATION CRITERES D’EVALUATION
C1 : Approvisionner et/ou contrôler les matières d’œuvre En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les caractéristiques des matières d’œuvre sont contrôlées et validées.

 

Les approvisionnements sont réalisés et sont conformes en nature, en qualité, en quantité à l’ordre de fabrication.

C2 : Approvisionner et/ou contrôler les accessoires liés à la machine En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les outillages sont choisis en fonction de la production à réaliser.

 

Leurs caractéristiques techniques et d’usage sont contrôlés.

 

Les consommables, les outils de démontages et remontage sont présents et fonctionnels.

C3 : Réaliser -si nécessaire- des ajustements prescrits En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les informations concernant les transformations des procédures ou du milieu sont prises en compte.

 

Si nécessaire, les valeurs de réglages des débits, pressions ou vitesses sont ajustées en fonction des variations extérieures.

C4 : Vérifier l’état des protections et des sécurités

 

 

En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les machines sont à l’arrêt, les systèmes de sécurité sont opérationnels, les consignations mécaniques et la signalétique associée sont effectives.

 

Les arrêts d’urgence des machines sont testés.

C5 : Désinstaller puis installer et procéder aux réglages des outils

 

 

 

 

 

En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les outillages sont démontés suivant la fiche technique.

 

Les nouveaux outillages sont montés et réglés en fonction de la fiche technique et dans les temps impartis, sans besoin d’ajustements supplémentaires.

 

Les périphériques (graissage, aspiration, soufflage…) sont positionnés et réglés, les réglages tiennent compte des impératifs extérieurs (matière, milieu).

 

Des tests de bon fonctionnement sont réalisés en mode manuel.

C6 : Réintégrer l’ancien outillage, nettoyer le poste, ranger et contrôler le poste En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

L’ancien outillage est manipulé et utilisé selon les procédures de sécurité et disposé dans son unité de stockage après avoir été contrôlé, remis en état ou ayant subi un traitement garantissant son intégrité pendant le stockage.

 

Rien n’encombre le poste pour les opérations futures, les machines et leur environnement sont propres et sans déchets de matière d’œuvre.

C7 : Effectuer un essai de qualification En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

La machine est démarrée en mode normal suivant le mode opératoire.

 

Les ajustements et réglages mécaniques sont réalisés pour obtenir un produit conforme au cahier des charges.

 

Les cadences sont respectées.

C8 : Démarrer le moyen de production En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Le moyen est démarré selon la procédure établie ou selon l’ordre chronologique et les règles de l’art.

 

Les éléments de l’îlot de production sont parfaitement opérationnels.

 

L’approvisionnement en matière d’œuvre et le dégagement des produits finis et des effluents sont conformes aux instructions d’organisation de la production.

 

Les modes opératoires de production, qualité et sécurité sont respectés.

 

La cadence du moyen est augmentée jusqu’à obtention de la productivité demandée.

C9 : Assurer les productions demandées En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

La production est réalisée suivant les consignes.

 

Les produits fabriqués sont conformes aux critères de contrôle qualité.

 

Les cadences de production sont respectées et la recherche de leur optimisation est avérée.

 

Les produits sont stockés et dégagés selon les procédures.

C10 : S’assurer de la continuité de l’approvisionnement de la matière première En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

La production est continue, pas d’arrêt de fabrication pour manque (quantitatif ou qualitatif) de matière d’œuvre.

 

Les matières d’œuvre sont toujours approvisionnées dans les délais.

 

Les lieux de stockage sont dégagés, le changement de lot se fait sans arrêt de la machine. Les lieux de stockage et les temps de transfert  de la matière d’œuvre sont connus et pris en compte.

C11 : Surveiller les indicateurs et paramètres machine En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les points à surveiller sont contrôlés régulièrement selon la procédure.

 

Le relevé des informations est réalisé et comparé aux consignes à respecter.

 

Les dérives sont signalées au service maintenance.

 

C12 : Arrêter le moyen de production

En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

L’arrêt du moyen est effectué selon la procédure et de telle façon que sa remise en route et que la conservation de ses réglages soient facilitées.

 

Les diverses alimentations en fluides et énergies sont désactivées, les fonctions mécaniques remises en position de repos, les fonctions électriques sont sécurisées et consignées.

 

Les consignes d’état du moyen sont affichées.

C13 : Identifier les dérives En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

 

Les dérives de qualités, de productivité ou de sécurité sont repérées et classées par ordre d’importance ou d’urgence.
C14 : Corriger les dérives En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les solutions choisies pour pallier aux dérives sont pertinentes.

 

Les réglages sont mis en œuvre pour retrouver les caractéristiques originales du produit.

 

Si besoin, le lot est détourné, repéré et remplacé par un lot conforme.

C15 : Identifier le dysfonctionnement En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

L’opérateur connaît la position et l’état des différents éléments de la machine à chaque étape du process et est capable d’identifier toutes anomalies.

 

Les dysfonctionnements des technologies sont repérés, leur importance est quantifiée afin de choisir le degré d’alerte à mettre en place.

 

Les variations de caractéristiques des produits pouvant être provoquées par un dysfonctionnement machine sont connues et listées.

C16 : Produire en mode dégradé En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

La production est réalisée en mode manuel ou dégradé, les différentes technologies sont contrôlées et  synchronisées manuellement, les déficiences d’automatisation ou et d’assistance au transfert sont compensées.

 

Tous les organes de la chaine de production peuvent être mis en fonctionnement indépendamment les uns des autres.

Une organisation manuelle des transferts de produit, ou détournement d’une partie du flux de production sur un autre circuit est mise en place.

C17 : Contrôler la production En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les contrôles sont effectués selon les procédures et avec les instruments de métrologie adaptés.

 

Les défauts de production, (fente, coulure…) et les indicateurs physiques (pression, dimensions, température….)  associés sont repérés, identifiés, et relevés.

C18 : Discriminer les produits En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les produits défectueux sont repérés et isolés.

 

Le défaut des produits est notifié sur le lot ainsi que l’heure, le poste et l’opérateur responsable de la discrimination.

 

L’état de fonctionnement des installations, la qualité de la matière d’œuvre et les caractéristiques du milieu sont consignés au moment de la discrimination.

C19 : Rendre compte de l’avancement de la production En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

En cas d’anomalie, l’alerte est donnée au N+1

 

Les documents liés à l’activité sont correctement renseignés.

 

Les informations transmises sont issues de faits établis, significatifs et reconnus, seules les informations ayant une utilité sont notifiées

 

Les données de production et les paramètres de réglages sont consignés, au fur et à mesure de l’avancement de celle-ci, sans erreur, sur les fiches de production.

 

La présentation des données de production  permet d’avoir un aperçu réaliste de la production de façon instantanée.

C20 : Saisir les informations qualité, gestion de production et maintenance En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les informations sont transcrites de façon explicite sur les supports papier ou informatiques.
C21 : Assurer la maintenance de premier niveau et identifier les points à surveiller En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Tous les équipements, outils et accessoires du poste de travail sont vérifiés, rangés et propres.

 

Les éléments mécanique, hydraulique, pneumatique ou optique  à surveiller sont repérés sur l’équipement et sont caractérisés.

 

Les points de contrôles des énergies, manomètres et niveaux, sont repérés. Leur contrôle est conforme au mode opératoire.

 

Les éléments mécaniques présentant des dérives de jeu sont connus, les températures d’utilisation normales des équipements sont connues.

C22 : Effectuer les contrôles systématiques et réaliser les réglages En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les points à surveiller sont contrôlés régulièrement selon la procédure et avec les outils appropriés.

 

Le relevé des informations est réalisé et comparé aux consignes à respecter.

 

Les réglages sont adaptés aux changements de  caractéristiques du milieu (météo) et des moyens (pièces d’usure).

C23 : Vérifier le bon fonctionnement de l’installation En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

L’installation est remise en route et le contrôle qualité des produits fabriqués sont réalisés selon les procédures.

 

La cadence de production est conforme à la fiche technique.

 

C24 : Proposer des actions d’amélioration

En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

La recherche continuelle des possibilités d’amélioration est effective.

 

La méthode d’analyse des problèmes identifiés permet de cerner la liste des causes possibles et des causes probables.

 

Les actions correctives, préventives, d’améliorations proposées sont réalistes : modifications de gammes, actions de formation, modification d’implantation ou d’organisation physique de poste de travail, adaptation de plan de maintenance, …

C25 : Respecter les règles d’hygiène, de sécurité et d’environnement en vigueur au poste.  

En situation réelle au poste de travail

Et / Ou

Présentation orale d’un dossier descriptif  d’activité en salle

 

Et

Évaluation par le tuteur et le formateur

Les dispositifs et instructions hygiène, sécurité et environnement liés à l’activité sont connus et rigoureusement appliquées, par exemple :

–          Équipements de protections individuels appropriés aux situations

–          Tri et stockage des déchets, rebuts, effluents…