Un référentiel pour des compétences de pilotage de fours et de séchoirs. Une formation éprouvée, donnée par l’ICF



bruleur four

 

 

REFERENTIEL D’ACTIVITES
ACTIVITES VISEES PAR LA QUALIFICATION COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES VISEES PAR LA QUALIFICATION
 

A1 : Repérer et contrôler les produits à sécher et à cuire dans une entreprise céramique

C1 : Distinguer les différentes références des produits céramiques fabriqués

C2 : Repérer et stocker les produits conformément aux spécifications

C3 : Contrôler les produits à sécher et à cuire et isoler les pièces non conformes aux critères qualité pour éviter qu’elles ne subissent ces traitement thermiques inutilement

 

A2 : Organiser et positionner les charges à sécher et à cuire dans les secteurs céramiques séchage et cuisson

C4 : Organiser les chargements de séchage et de cuisson en tenant compte des contraintes spécifiques de chaque produit, des réfractaires, des impératifs de production ou d’un plan de chargement déjà établi

C5 : Positionner les charges dans le séchoir ou le four manuellement ou mécaniquement sans dégradation des produits

C6 : Positionner des témoins en fonction des types de traitements thermiques et en faire le suivi pour détecter les dérives

 

A3 : Conduire et optimiser le séchage et la cuisson des produits céramiques

C7 : Choisir les programmes de séchage et de cuisson adaptés aux produits et aux équipements thermiques

C8 : Participer à la modification des cycles de séchage et de cuisson en tenant compte des contraintes physico-chimiques du produit, des impératifs de production et des coûts énergétiques en concertation avec n+1 et des autres services

C9 : Conduire le séchage et la cuisson

 

A4 : Contrôler et entretenir les équipements thermiques céramiques

C10 : Pratiquer les contrôles nécessaires au bon fonctionnement des équipements thermiques

C11 : Pratiquer les opérations de maintenance 1er niveau des équipements thermiques pour garantir leur fiabilité

C12  : Entretenir le matériel réfractaire pour garantir ses performances

 

A5 : Contrôler la  qualité des produits céramiques cuits

C13 : Identifier les principaux défauts de séchage et de cuisson et déterminer leurs origines possibles pour faciliter la mise en place des actions correctives

C14 : Isoler les pièces non conformes en fonction des critères de l’entreprise et en faire le suivi pour détecter des dérives

C 15 : Participer à la mise en place des actions correctives pour atteindre les objectifs qualité

 

A6 : Appliquer les règles d’hygiène, de sécurité, et d’environnement liées aux équipements thermiques céramiques

C16 : Identifier les dangers et les situations dangereuses liées aux équipements de séchage et de cuisson

C17 : Respecter les règles d’hygiène, de sécurité et d’environnement en vigueur sur les postes séchage et cuisson dans les entreprises céramiques

REFERENTIEL DE CERTIFICATION
COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES MODALITES D’EVALUATION CRITERES D’EVALUATION
C1 : Distinguer les différentes références des produits céramiques fabriqués Présentation de 3 produits choisis au hasard sur catalogue et explication de leurs spécificités techniques de séchage et de cuisson Les spécificités techniques de séchage et de cuisson des produits sont clairement commentées
C2 : Repérer et stocker les produits conformément aux spécifications Explication sur la façon dont sont stockés et repérés les produits

Mise en situation et témoignage tuteur sur le stockage et le repérage des produits

L’explication est cohérente

Les produits sont repérés sans ambiguïté, leur lieu de stockage est parfaitement connu.

C3 : Contrôler les produits à sécher et à cuire et isoler les pièces non conformes aux critères qualité pour éviter qu’elles ne subissent ces traitement thermiques inutilement Décrire un contrôle pratiqué sur les pièces avant séchage et un autre avant cuisson.

Expliquer l’influence des résultats de ces contrôles sur les étapes futures

Mise en situation et témoignage tuteur sur les contrôles des produits à sécher et à cuire

Les descriptions sont explicites

La  finalité des contrôles est parfaitement connue

Les contrôles avant séchage et cuisson sont pratiqués correctement, les pièces à défaut détectées sont toujours isolées

C4 : Organiser les chargements de séchage et de cuisson en tenant compte des contraintes spécifiques de chaque produit, des réfractaires, des impératifs de production ou d’un plan de chargement déjà établi Expliquer la démarche de chargement des séchoirs et des fours ou commenter un plan de chargement déjà défini

Mise en situation et témoignage tuteur sur l’organisation des chargements

La démarche de chargement est cohérente ou le plan de chargement défini est clairement commenté

Le chargement  est optimal et les contraintes sont parfaitement respectées ; ou est conforme au plan d’enfournement déjà défini

C5 : Positionner les charges dans le séchoir ou le four manuellement ou mécaniquement sans dégradation des produits Présenter les points clefs à respecter lors du chargement des séchoirs et des fours pour éviter la dégradation des produits

Mise en situation et témoignage tuteur sur le positionnement des charges dans les séchoirs et les fours

La présentation des points clefs à respecter est cohérente

Les produits sont rarement dégradés par l’opération de chargement dans le séchoir et les fours

C6 : Positionner des témoins en fonction des types de traitements thermiques et en faire le suivi pour détecter les dérives Explication des principes d’utilisation et de fonctionnement des témoins

Mise en situation et témoignage tuteur sur la mise en place et le suivi effectif des résultats des témoins

Les principes d’utilisation et de fonctionnement des témoins sont parfaitement connus

Les témoins sont toujours mis en place conformément aux consignes et les résultats font toujours l’objet d’un suivi

C7 : Choisir les programmes de séchage et de cuisson adaptés aux produits et aux équipements thermiques Commenter 2 programmes de traitement thermique Les spécificités des programmes sont clairement commentées
C8 : Participer à la modification des cycles de séchage et de cuisson en tenant compte des contraintes physico-chimiques du produit, des impératifs de production et des coûts énergétiques en concertation avec n+1 et des autres services Décrire la démarche de modification de programme de traitement thermique

Mise en situation et témoignage tuteur

sur la concertation avec n+1 et des autres services quand un programme de traitement thermique est modifié

Mise en situation et témoignage tuteur

sur l’aptitude à programmer un régulateur

La présentation prend clairement en compte les contraintes physico-chimiques du produit, les impératifs de production et les coûts énergétiques

La modification d’un programme de traitement thermique se fait toujours en concertation avec n+1 et des autres services

La programmation d’un régulateur se fait de façon autonome

C9 : Conduire le séchage et la cuisson Expliquer le phénomène de température minimale d’auto-inflammation et les dangers associés. Faire le rapprochement avec la procédure de redémarrage d’un équipement thermique

Mise en situation et témoignage tuteur

sur l’aptitude à démarrer un séchoir et un four sans dysfonctionnement et conformément aux modes opératoires et aux consignes de sécurité

Mise en situation et témoignage tuteur

sur l’aptitude à redémarrer un programme après un arrêt en cours de cycle  conformément aux consignes de sécurité

Le phénomène de température minimale d’auto-inflammation et les dangers associés sont parfaitement connus. Son rapprochement avec la procédure de redémarrage d’un équipement thermique est clairement explicité

Les équipements thermiques sont démarrés de façon parfaitement conforme aux modes opératoires et aux consignes de sécurité

Le cycle  peut être recalé correctement sur la température actuelle, les consignes de sécurité sont parfaitement connues et respectées

C10 : Pratiquer les contrôles nécessaires au bon fonctionnement des équipements thermiques Décrire le principe de fonctionnement d’un équipement thermique à combustible et les contrôles à pratiquer

Décrire le principe de fonctionnement d’un équipement thermique électrique

Expliquer comment détecter une résistance coupée

Expliquer le principe de fonctionnement des thermocouples et cordons compensateurs

Mise en situation et témoignage tuteur

sur l’aptitude à contrôler les équipements thermiques

La présentation du principe de fonctionnement d’un équipement thermique à combustible et des contrôles principaux est explicite

La présentation du principe de fonctionnement d’un équipement thermique électrique est précise

La méthode de détection d’une résistance coupée à l’aide d’un ohmmètre est acquise

La présentation du principe de fonctionnement des thermocouples et cordons compensateurs est complète. Les principaux types et l’importance des branchement sont explicités.

Le contrôle des principaux organes des équipements thermiques se fait de façon autonome

C11 : Pratiquer les opérations de maintenance 1er niveau des équipements thermiques pour garantir leur fiabilité Décrire deux opérations de maintenance 1er niveau des équipements thermiques et expliquer leur finalité

Mise en situation et témoignage tuteur

sur l’aptitude à pratiquer les opérations de maintenance 1er niveau des équipements thermiques

Les deux opérations de maintenance 1er niveau des équipements thermiques et leur finalité sont décrites précisément

La maintenance 1er niveau des équipements thermiques est pratiquée conformément aux consignes et de façon autonome

C12  : Entretenir le matériel réfractaire pour garantir ses performances Expliquer comment se fait l’entretien du matériel réfractaire et les risques lorsque qu’il se fait incomplètement

Mise en situation et témoignage tuteur

sur le respect du mode opératoire et du calendrier d’entretien

L’entretien des réfractaires et les risques encourus lorsqu’il ne se fait pas complètement sont clairement présentés

L’entretien des réfractaires est conforme au mode opératoire et le calendrier est respecté

C13 : Identifier les principaux défauts de séchage et de cuisson et déterminer leurs origines possibles pour faciliter la mise en place des actions correctives Présenter un exemple de défaut de séchage et un exemple de défaut de cuisson :

– faire la description,

– donner les origines possibles,

– présenter les actions correctives possibles

Mise en situation et témoignage tuteur

sur l’aptitude à reconnaitre les principaux défauts de séchage et de cuisson

La présentation est complète et pertinente

L’identification des principaux défauts de séchage et de cuisson se fait sans hésitation

C14 : Isoler les pièces non conformes en fonction des critères de l’entreprise et en faire le suivi pour détecter des dérives Présenter les critères de conformité d’une pièce et comment est fait le suivi des pièces non conformes

Mise en situation et témoignage tuteur

sur le traitement des pièces non conformes

Les critères de conformité ainsi que le suivi des pièces non conformes sont correctement présentés

Les pièces non conformes détectées sont toujours isolées et leur suivi est fait régulièrement

C 15 : Participer à la mise en place des actions correctives pour atteindre les objectifs qualité Donner un exemple de participation à une action corrective visant à améliorer les résultats qualité

Mise en situation et témoignage tuteur

sur la mise en place des actions correctives

L’exemple présenté est cohérent

La participation à la mise en place des actions correctives se fait de façon active

C16 : Identifier les dangers et les situations dangereuses liées aux équipements de séchage et de cuisson Donner deux exemples de dangers potentiels concernant les équipements thermiques et les mesures correspondantes Les mesures sont parfaitement adaptées aux deux dangers présentés
C17 : Respecter les règles d’hygiène, de sécurité et d’environnement en vigueur sur les postes séchage et cuisson dans les entreprises céramiques Mise en situation et témoignage tuteur du respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur concernant les équipements thermiques Les mesures d’hygiène et de sécurité sont respectées de façon systématique