Vision et Mission

Mission: constituer ou élargir les cadres du personnel instruit, d’ingénieurs, de contremaîtres ou d’ouvriers, dont l’industrie céramique française a besoin et accroître les moyens techniques et artistiques propres à son développement et son extension à l’étranger.

Vision: être le partenaire de toutes les compétences céramiques

Dans cette optique, l’ICF offre de nombreux produits de formation continue SUR MESURE et d’assistance technique  en France et à l’étranger, pilote le CFA Céramique, et réalise diverses missions de service public

Un siècle d’enseignement des céramiques. Activités d'aujourd'hui

Formations sur mesure: résumé 2017 de l’ICF et de son activité  : what is ICF

 

Historique:    1917-2017

         L’Institut de Céramique Française fut fondé en 1917 sur l’initiative de la Direction Générale à l’Enseignement Technique.

            Il fut reconnu d’utilité publique par la loi du 10 août 1920 signée à Rambouillet (78) par le Président de la République Paul DESCHANEL et le Ministre de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts André HONORAT.

           Son siège social est alors situé au 110, rue de Grenelle, à Paris.

         L’ICF est un établissement d’enseignement supérieur libre, conformément à la loi du 12 juillet 1875.

Il a pour but de constituer ou d’élargir les cadres du personnel instruit, d’ingénieurs, de contremaîtres ou d’ouvriers, dont l’industrie céramique française a besoin.

sevres_cite_de_la_ceramique

Il est dirigé par un Conseil constitué des fondateurs – administrateurs légaux, de représentants de ministères, d’établissements publics qui le subventionnent, d’industriels, d’artistes et de savants.

         Ses moyens d’action ou services sont :

  • une école supérieure de céramique,
  • une ou plusieurs écoles ou cours professionnels destinés à former des contremaîtres et des ouvriers habiles
  • un laboratoire de recherche, d’essais et d’enseignement.

         L’ICF contribue à la mise au point des programmes de l’École, à l’aménagement des ateliers permettant d’exécuter des travaux dans les conditions de la pratique industrielle.

Il délivre avec l’École le diplôme d’Ingénieur – Céramiste.
Celui-ci atteste en particulier l’aptitude à résoudre des problèmes pouvant se poser dans la pratique (compositions écrites, projets, recherches bibliographiques…)

Ces ingénieurs sont destinés à devenir des directeurs et des chefs d’établissements.

         Différentes écoles professionnelles délivrent des diplômes de cadres moyens telles que les sections céramiques de Vierzon (École Nationale Professionnelle) et de Beauvais (École Pratique de l’Industrie).

Des cours spécifiques sont créés dans une douzaine de centres en France et forment des ouvriers qualifiés et spécialisés qui peuvent devenir techniciens aptes à faire progresser les procédés industriels.

         L’ICF se propose d’entreprendre et d’encourager des publications ou des bibliographies. Grâce à un accord avec la Manufacture Nationale de Sèvres, l’ICF dispose d’un laboratoire immédiatement voisin de l’École. Celui-ci accueille des stagiaires de toutes nationalités et les études effectuées donnent lieu à des publications régulières à partir de 1931.

Des ouvrages en langue allemande et anglaise sont édités ainsi qu’un bulletin trimestriel de documentation distribué à tous les industriels céramistes.

L’ICF aujourd’hui

         L’ICF reste à Sèvres jusqu’en 2007, date à laquelle le Ministère de la Culture préempte la moitié des locaux. Il s’installe alors sur le site de la Faïencerie de Longchamp (21), d’où il pilote les Centres de Formation par l’Apprentissage (CFA-Céramique) du Limousin et de Bourgogne.

         En 2015, la politique de formation de la branche céramique se recentre totalement sur Limoges. L’ICF déménage donc dans le bâtiment central de la Technopole ESTER, et clôture l’activité du CFA Céramique Bourgogne en 2016.

image5

         L’ICF continue donc son travail de pilotage du CFA Céramique à Limoges, ainsi que ses actions de formation continue (CQP, formations diverses) dont il élargit l’offre en y incluant des apports de compétences en carrelages, céramiques techniques, verres, liants, ainsi que des produits de formation/animation transdisciplinaires (coaching de groupe de référents, résolution de problèmes en process céramiques, management céramiste) et des produits haut de gamme basés sur l’état de l’art dans certains domaines des matériaux céramiques (atomisation-séchage, thermomécanique, autres). Il s’emploie à offrir des services intra-entreprises en France et à l’étranger (langue anglaise ou espagnole), mais aussi des services d’assistance technique.

A noter que l’ICF, à ce jour, ne perçoit aucune subvention directe, la formation continue représentant la majorité de ses recettes.

         Toutes ses actions se faisant en partenariat avec la branche céramique, l’ICF poursuit également ses missions de service public, avec la participation aux 3ème et 6ème Commissions Paritaires Consultatives de l’Education Nationale, et avec l’édition et la publication en 2015 de l’ouvrage gratuit « technologie céramique » (390 pages), d’une conception unique en son genre, très bien illustré, destiné aux techniciens et jeunes ingénieurs. l’ICF anime  également une campagne de promotion de tous les métiers de la céramique auprès des jeunes (« Promocéram »), pour contribuer à un éveil vocationnel et au renouvellement pérenne de la pyramide des âges dans la branche.

         L’ICF se veut partenaire de toutes les compétences céramistes et maintient des relations de collaboration avec les principaux établissements spécialisés et organismes de formation céramique en France. La majorité d’entre eux, dont l’ENSIL et l’ENSCI, est  représentée dans son conseil d’administration. l’ICF a également entamé des relations de collaboration en formation continue avec, entre autres, la Direction de Formation Continue de l’Université de Limoges, INSAVALOR, le CTTC, le CTMNC, le Pôle Européen de la Céramique, mais aussi l’ITC (Castellón, Espagne) et l’Université Simon Bolivar (Caracas, Vénézuéla).
Une collaboration avec l’Université des Sciences et de la Technologie d’Oran (USTO, Algérie) est également à l’étude afin de contribuer à dynamiser la collaboration université-industrie céramique en Algérie.

       Fidèle à la vocation d’établissement d’enseignement supérieur libre de l’institut, la direction de l’ICF prend également part au conseil en cotutelle d’étudiants de doctorat (laboratoires IRTES-LERMPS, UTBM, et SPCTS, UL), à l’évaluation de projets de thèse doctorale (Universidad de Antioquia, Medellin, Colombie), ou au jury de thèses doctorales (ITC Castellón, Espagne).

      Gouvernance paritaire: l’ICF rend compte de ses activités à son Conseil d’administration, ainsi qu’à la Commission Paritaire de l’Industrie Céramique (CPIC), composée de membres des syndicats patronaux (CICF) et des partenaires sociaux.

Ouverture des domaines de compétence

Avec l’évolution des divers matériaux, la définition est passée de terre cuite (« Kéramos ») à celle, plus globale, de « tout matériau qui n’est ni métallique, ni organique ».

C’est en fonction de cette définition que l’ICF offre des formations qui, au-delà des faïences et porcelaines,  peuvent aller des céramiques pour l’électronique aux géopolymères en passant par les verres et vitrocéramiques.

Bureau et Direction

Bureau:

Président: Jean-Marie Gaillard

Vice-Présidents: Céline Hory (Cerinnov), Patrick Leprat (ENSIL)

Trésorière: Claire Peyratout (ENSCI)

Secrétaire: Catherine Saule (LP Mas Jambost)

Direction et personnel:

Directeur:  Thierry Poirier     06 82 69 12 47
institutdeceramiquefrancaise@gmail.com

Responsable Formation: Philippe Dubois     06 14 88 40 01

Comptable et assistante administrative: Perrine Vircondelet :   06 29 24 55 39   antenne.icf@gmail.com

Nos Formateurs

Permanents:

Philippe Dubois

PhDubois2     PhDubois

BTS Industries Céramiques (Vierzon)

26 ans d’expérience en formation et assistance technique dans le domaine des céramiques traditionnelles (sanitaires, arts de la table, carrelage).

Spécialiste en procédés céramiques, émaux, reformulation d’émaux, cuisson

 

Thierry Poirier

TPoirier   TPoirier2

Dr. Ing ENSCI Limoges

ancien professeur des universités (USB-Caracas, Vénézuéla),
24 ans d’expérience des procédés céramiques, consultant et formateur pour de nombreuses entreprises en France, Allemagne, Algérie, Vénézuéla, Colombie: céramiques traditionnelles et techniques, T&B, verres, liants et bétons, projection thermique.
Travaux de R&D :  process céramiques (dont atomisation-séchage) , émaux vitrocéramiques, projection thermique, cimentation, géopolymères, céramiques techniques.
4 prix à la qualité de l’enseignement, Best Paper Award 2013, J.Thermal Spray Technology (ASM International).

Prestataires externes:

En fonction de vos besoins spécifiques, l’ICF recourt à des spécialistes externes (minimum 15 ans d’expérience), sélectionnés pour leur compétence (geste/technique/management) et leur pédagogie.

 

Contact

Institut de Céramique Française

Pôle Européen de la Céramique

Ester Technopole, 1 avenue d’Ester

87069 Limoges Cédex

tel: 0682691247

institutdeceramiquefrancaise@gmail.com

Antenne administrative:

4 impasse Jean Perrin 21300 Chenôve